la plage épuisée


Piste audio, 82'48
2013-14

Entre berceuse et musique d'ascenseur, une composition pour piano virtuel qui épuise les permutations possibles d'une phrase de 7 notes.

---
J'avais en tête d'écrire une phrase se répétant sans cesse, chaque fois sensiblement différente, un continuum de transformations.

Pour déterminer les notes, j'ai utilisé toutes les phrases possibles de 7 chiffres (sans qu'aucun chiffre ne se répète au sein de la même phrase) comprises entre 1234567 (première phrase de la composition) et 7654321 (dernière phrase), soit en tout 5040 phrases.

Les 5040 phrases sont organisées par ordre croissant en 7 colonnes, selon le chiffre par lequel elles commencent :
1234567 1234576 1234657 1234675
etc.
2134567 2134576 2134657 2134675
etc.
3124567 3124576 3124657 3124675
etc.
4123567 4123576 4123657 4123675
etc.
5123467 5123476 5123647 5123674
etc.
6123457 6123475 6123547 6123574
etc.
7123456 7123465 7123546 7123564
etc.

Je mets ensuite bout à bout les premières phrases de chaque colonne, puis les secondes phrases de chaque colonne, etc., pour obtenir une suite de 35280 chiffres qui ressemble à ceci :
1 2 3 4 5 6 7 2 1 3 4 5 6 7 3 1 2 4 5 6 7 4 1 2 3 5 6 7 5 1 2 3 4 6 7 6 1 2 3 4 5 7 7 1 2 3 5 6 1 2 3 4 5 7 6 2 1 3 4 5 7 6 3 1 2 4 5 7 6 4 1 2 3 5 7 6 5 1 2 3 4 7 6 6 1 2 3 4 7 5 7 1 2 3 4 6 5 1 2 3 4 6 5 7 2 1 3 4 6 5 7 3 1 2 4 6 5 7 4 1 2 3 6 5 7 5 1 2 3 6 4 7 6 1 2 3 5 4 7 7 1 2 3 5 4 6 1 2 3 4 6 7 5 2 1 3 4 6 7 5 3 1 2 4 6 7 5 4 1 2 3 6 7 5 5 1 2 3 6 7 4 6 1 2 3 5 7 4 7 1 2 3 5 6 4 etc.

Pour finir je transpose chaque chiffre en une note de la gamme (1 > do,
2 > ré, etc).

Pour déterminer l'octave de chaque note, j'ai utilisé le même procédé que ci-dessus, mais en inversant l'ordre des phrases (en partant de 7654321 pour arriver à 1234567). J'ai donc obtenu une seconde liste de 35280 chiffres, et j'ai fait correspondre chaque chiffre à un octave (1 > octave1, 2 > octave2, etc).

(La dernière phrase de la composition se raccordant en symétrie à la première, on pourrait imaginer jouer la composition en boucle, éternellement.)

Pour accompagner le travail de composition je me suis appuyé sur des transcriptions visuelles de la partition, qui m'ont aidé à évaluer/appréhender l'évolution des variations (les points correspondent aux notes, les carrés colorés correspondent aux octaves).