Projet en 2 volumes :

> MILLEFLEURS
54p., 19.5 x 27.5cm, 2013

Le terme millefleurs désigne un type iconographique de tapis dont
la densité de composition et les subtiles variations du motif floral en all-over incitent l’œil à une longue déambulation dans le champ de l’image.

Des millefleurs, j'ai donc retenu cette dynamique interne, ce perpetuum mobile; le tapis envisagé comme un espace de composition : objet rythmique, surface mouvante, champ hypnotique.

J’ai voulu faire correspondre cette rythmicité visuelle avec la musicalité du célèbre vers de Gertrude Stein : «A rose is a rose is a rose» (tiré du poème Sacred Emily, 1922). Toupie verbale, la phrase semble éclore en elle-même au fil de son énonciation. Je voulais utiliser cette boucle répétitive pour «écrire un tapis», manière de souligner le lien qui unit étymologiquement le texte au textile.

Commun aux tapis et au texte, le motif polysémique de la fleur :
la fleur comme motif orificiel évoquant la mandorle, l’œil, les lèvres, la fente; la fleur comme mouvement d’ouverture réitérée et sans fond, une éclosion continue, une figure d’abîme.

Manières de tourner autour d'un motif sans nom qui met en mouvement.


> ROSES
66p., 19.5 x 27.5cm, 2013

Conçu comme un appendice de Millefleurs, Roses se développe de manière plus systématique, plus décorative et plus obsessionnelle.



> voir MILLEFLEURS






> voir ROSES